Les Balkany mettent leurs casseroles à disposition pour acclamer le personnel soignant.

Pas moins de 18.000 foyers pourront ainsi rendre hommage aux differents personnels médicaux grâce à ce très généreux don du couple emblématique de Levallois-Perret. « On nous a souvent accusé de taper dans la caisse, ce n’est qu’un juste retour des choses » avoue humblement « Patoche », comme le surnomme sa femme Isabelle, grande amatrice de petits surnoms hauts en couleurs.

Balayant d’un revers de main (dans un très beau tailleur Chanel) les accusations judiciaires dont ils furent jadis affublés, Zaza (comme la surnomme Patoche) expose son point de vue: « Après tout, les français ont déjà passé plus de temps en confinement qu’il n’en a passé en prison. Ca veut bien dire qu’à un degré ou un autre, tout le monde est coupable. Qui saura lui jeter la 1ère pierre? » argumente-t-elle en citant la Bible. « Il mériterait même d’être canonisé. Pour preuve, on m’a souvent dit qu’on le trouvait Saint, Patoche »

Quand on leur fait remarquer que les millions qu’ils ont détourné auraient pu servir à ameliorer les conditions de travail des personnels de santé, le couple soupire. « Vous êtes des matérialistes bouffés par le culte de l’argent-roi. Le soutien psychologique est tout aussi important si ce n’est plus que vos basses considérations materielles. Et puis en quoi avoir de l’equipement supplémentaire ameliorerait-il les conditions de vie? Essayez de manger de la langouste tout en portant un masque FFP2 et on en reparle »

Le couple avoue se sentir plus proche du peuple depuis qu’ils sont obligés de se confiner dans leur pavillon de 600m². « L’autre jour, on a même regardé Cyril Hanouna sur le même écran de télé; c’est dire si l’on ressent de plein fouet la détresse de nos concitoyens. »

Un couple français comme tant d’autres, finalement.